play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
  • play_arrow

    Ecouter

Histoire Véridique

Poursuivi sur l’autoroute, ca termine en carambolage !

today4 décembre 2023 3

Arrière-plan
share close

Poursuivi sur l’autoroute, le rappeur Tiakola en garde à vue après le bris de la barrière du commissariat où il a trouvé refuge

Prise en chasse par des braqueurs, la voiture de l’étoile montante du rap a percuté la barrière du commissariat de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis). Le parquet a classé sans suite.

Un véhicule pris en chasse et un pare-brise pulvérisé au marteau. Le rappeur Tiakola et son chauffeur ont été placés en garde à vue à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) jeudi 16 novembre au soir, après avoir percuté la barrière du commissariat. Mais il est rapidement apparu que si le véhicule de Tiakola a dégradé le poste de police, c’est parce qu’il tentait d’échapper à des personnes qui avaient tenté de le braquer sur l’autoroute.

Tout commence vers 23 heures, quand le chanteur de 23 ans, figure montante du rap français, quitte l’Accor Arena où il s’est produit au concert de Gazo, autre jeune loup du rap français. Tiakola est alors pris en chasse sur l’autoroute alors qu’il se trouvait dans sa voiture SUV avec son chauffeur et un accompagnateur, selon une source policière. A la sortie de l’autoroute A4, au niveau de Noisiel (Seine-et-Marne), ils se font bloquer par deux autres véhicules. Les agresseurs sortent, cassent le pare-brise avec un marteau mais le chauffeur de Tiakola parvient à manœuvrer le véhicule pour s’extraire et repartir.

25 000 euros dans la roue de secours

Il poursuit sa course jusqu’au commissariat de Noisy-le-Grand. En voulant s’engouffrer dans le poste de police, le conducteur percute alors une barrière. Le rappeur, William Mundela de son vrai nom, son chauffeur et son accompagnateur, sont donc placés un temps en garde à vue pour dégradations, a indiqué le parquet de Bobigny précisant que «le rappeur et l’autre passager ont fait l’objet d’un classement sans suite».

 

Aucune décision n’a été prise concernant le conducteur du véhicule à ce stade de l’enquête, ouverte pour dégradations volontaires et confiée au commissariat de Noisy-le-Grand. Les agresseurs et leurs voitures ont été identifiés mais n’ont pas encore été retrouvés. Tiakola a indiqué par ailleurs aux enquêteurs qu’il avait caché 25 000 euros dans le compartiment de sa roue de secours, un montant destiné à du shopping

Écrit par: RadioDetailing.com

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%