play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
  • play_arrow

    Ecouter

Buzz

Un go fast échoue !

today4 décembre 2023 5

Arrière-plan
share close

LE GO FAST DEPUIS LE SUD DE LA FRANCE ÉCHOUE, GROSSE PRISE POUR LA POLICE

Le plan soigneusement élaboré par les trafiquants semblait infaillible. Partis de l’autoroute A9, au péage du Perthus, leur parcours devait se conclure quelques heures plus tard en Seine-et-Marne. Malheureusement pour eux, la police était parfaitement préparée, déjouant ainsi leur tentative.

L’affaire débute dans la journée de jeudi. Un convoi de trois voitures est repéré par la police. Ils viennent de s’engager sur l’autoroute A9, au péage de Perthus. Les deux voitures ouvreuses devancent de quelques minutes un troisième véhicule, une Renault Laguna break. Celle-ci transporte 250 à 300 kg de résine de cannabis tandis que les deux premières sont chargées de repérer les barrages de police. L’objectif de ces dernières, comme l’expliquent nos confrères du quotidien Le Parisien dans leur édition du samedi 2 décembre, est de rejoindre un lieu précis. Soit dans Paris, soit en région parisienne.

50 km de course-poursuite

C’est la raison pour laquelle la police installe plusieurs patrouilles à différentes sorties d’autoroute. En particulier la brigade anti-criminalité du Val-de-Marne. Visiblement l’intuition des forces de police est la bonne. Une fois arrivé dans le 94, le convoi sort bien, mais pour faire demi-tour. Signe qu’ils se savent suivis. C’est là qu’ils décident d’accélérer avec pour but de semer la police. C’est chose faite pour les voitures ouvreuses. Cependant, la BAC du Val-de-Marne ne lâche pas la Laguna, celle qui transporte la cargaison de résine de cannabis. S’en suit alors une course-poursuite de 50 km entre les fonctionnaires de police et le trafiquant. Course-poursuite qui conduit ce petit monde sur l’autoroute A5 avec la conduite dangereuse qui va avec pour semer la police : embardées, coups de frein, etc.

Il est finalement un peu plus de deux heures du matin quand, au péage de Saint-Germain-Laxis, en Seine-et-Marne, le fuyard est arrêté. C’était juste après que celui-ci fonce sur une voiture de la BAC pour une ultime tentative de fuite. Un choc décrit comme violent précisent au passage qu’aucun policier de la BAC n’a été blessé.

La résine de cannabis, rangée dans des sacs de sport, a été récupérée. Le suspect, déjà condamné pour des faits similaires, a été placé en garde à vue au sein de la brigade des stupéfiants. Il venait tout juste de sortir de prison.

En bref

Un plan sophistiqué de trafic de drogue, débutant sur l’autoroute A9 au péage du Perthus, a été contrecarré par la police en Seine-et-Marne. Repérant un convoi de trois voitures jeudi, la police était prête, déjouant les trafiquants. Une Renault Laguna transportant jusqu’à 300 kg de résine de cannabis était suivie par deux voitures repérant les barrages policiers. Une course-poursuite de 50 km a suivi, mettant en scène des manœuvres dangereuses sur l’autoroute A5. L’arrestation a eu lieu au péage de Saint-Germain-Laxis, où le suspect, déjà condamné, a été placé en garde à vue. Aucun policier n’a été blessé, et la résine de cannabis a été récupérée. Un récit haletant d’un échec de trafic bien préparé.

Écrit par: RadioDetailing.com

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%